Conférence – La psychogénéalogie

Dans une société où les cellules familiales éclatent et les actifs doivent se rendre mobiles, les thérapies individuelles et les recherches généalogiques répondent aux personnes en quête de repères. La numérisation des archives et internet rendent la généalogie moins chronophage et elle n’est plus l’apanage des seuls jeunes retraités.

Sur un arbre généalogique, on pose des noms et des dates. C’est un premier éclairage, mais on peut aller bien plus loin dans la connaissance de soi si l’on enrichit cet  arbre d’informations supplémentaires telles que les lieux, les événements, les faits historiques, les circonstances du décès, etc. Mireille Lusseau, thérapeute Cognitif et comportemental à Melle, démontrera l’intérêt des génosociogrammes et de la psychogénéalogie à l’appui d’études de cas.

Cette conférence s’adresse particulièrement aux amateurs de généalogie et de recherches historiques, et à ceux qui veulent apprendre à mieux se connaître.

Le Centre Jean Rivierre abrite une base de ressources généalogiques riches d’environ 260000 actes (naissances, décès, mariages, abjurations,…) et 2000 ouvrages sur l’histoire du Poitou protestant.

Leave a Reply